Communiqué de presse : 06-06-2020

« S’il y avait un problème sanitaire avec Malvési, cela se saurait. » C’est ainsi qu’il y a quelques années, un élu narbonnais répondait à Viviane Thivent alors qu’elle menait une enquête journalistique sur l’actuel Orano Malvési. C’est en cherchant à vérifier cette phrase que la tête de liste des Robin.e.s s’est rendue compte du manque de données sanitaires récoltées autour des sites industriels, point de départ d’un travail considérable sur les différents systèmes de suivi épidémiologiques dans le monde.

Alors que les candidats du second tour des élections municipales adoptent la politique de l’autruche, les Robin.e.s veulent conduire une étude épidémiologique indépendante et mettre sur pied un institut éco citoyen de suivi des pollutions (air, eau, sol) performant et transparent. Objectif ? Sortir des rumeurs (qui aujourd’hui engendrent déni, colère, départ ou non-installation de particuliers ou d’entreprises) pour entrer dans la voie de la raison. Le maire étant responsable de la santé de ses administrés, il doit être en mesure de comprendre et de jauger très finement la réalité pour répondre aux crises actuelles et futures.

Cette approche factuelle, scientifique et indépendante de tout dogme, sera appliquée à tous les aspects du projet des Robin.e.s. Il ne s’agira pas de construire des pistes cyclables « là où on peut » ou de planter des arbres « pour faire vert ». Toutes les adaptations seront envisagées de façon globale, raisonnée, et leur efficacité sera évaluée, qu’il s’agisse de végétalisation, de rénovation des bâtis indignes, de discriminations ou de mobilités. Le changement climatique est déjà là : il faut frapper fort et juste.

Cette démarche n’empêchera pas un cap clair et une posture politique forte, au service du plus grand nombre. Narbonne ne doit pas simplement rattraper son retard, elle doit prendre de l’avance.

 

 


 

Retrouver l’article sur l’Indépendant https://www.lindependant.fr/2020/06/07/narbonne-faites-une-maire-clament-les-robines,8921455.php l’indépendant – Crédit photo : Chistophe Barreau

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.