Fin mars, un cycliste a été tué dans un rond point tandis qu’une jeune femme à vélo était renversée par un bus. Il y a quelques mois, c’était un employé d’Emmaüs qui était tué en traversant la route de Toulouse. Et je ne parle même pas de la zone de la coupe où des personnes en grande précarité parcourent à pied des boulevards sans trottoir ni passage piéton pour rejoindre Pôle emploi ou des hébergements provisoires.

Ces accidents sont directement liés à un défaut d’aménagement de notre ville. De fait, ils ne peuvent, ils ne doivent pas être tolérés, d’autant plus que la crise du Covid, la prise de conscience environnementale, la pratique sportive et l’accroissement de la précarité poussent un nombre croissant de Narbonnais à se déplacer en vélo ou à pied, à leurs risques et périls.

Car, dans notre ville, le réseau routier n’a été pensé que pour les voitures et depuis longtemps, des associations d’usagers alertent  sur la dangerosité de certains axes. Il est temps de changer cette réalité.

Une motion pour aller plus vite

C’est pourquoi, lors du conseil municipal, nous avons proposé puis défendu une motion pour que la sécurité routière devienne une priorité de la ville et qu’un plan vélo et piéton efficace puisse être mis en place dès cette année avec l’établissement d’un calendrier et d’un budget alloué.

Ces investissements, qui pourraient être en partie financés par le plan de relance, permettront d’améliorer la sécurité de tous mais aussi d’accroître l’attractivité touristique ou économique de la ville.

Cette motion a été acceptée à l’unanimité hier soir. 


1 commentaire

Conseil municipal du 6 mai 2021 : quoi retenir ? - Les Robin.e.s · 10 mai 2021 à 8 h 40 min

[…] Enfin, comme je l’ai expliqué dans un précédent post, nous avons déposé une motion pour u… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.