Une démonstration de pouvoir dans une arène politique.

Je n’étais pas certain de faire un article dessus, préférant l’oublier et me consacrer au fond plutôt qu’à la forme. Mais suite à un message que j’ai reçu (voir celui ci en bas de page), il me semble important de montrer certains éléments de langages et attitudes d’un habitué des arènes politiques.

Pourquoi : car elles sont des techniques de déstabilisations, de manipulations de l’individu et de l’opinion. En précisant tout de même que je suis conscient qu’un montage vidéo est aussi un moyen d’accentuer et de « légèrement » caricaturer.

Passons plutôt au fond

Contrairement à la réaction épidermique de Monsieur Mouly, il s’agissait moins de critiquer un bilan que de permettre à l’assemblée d’avoir la vision d’un groupe d’écologistes sur le domaine abordé, à savoir le développement durable.

Vous trouverez le texte dans un autre carnet d’élu.

L’intervention disait simplement nous sommes TOUS responsables de notre situation actuelle et particulièrement les POLITIQUES qui se sont succédé.

Nous n’y étions pas !

Elle affirmait que les actions prises par le passé par les politiques n’ont pas été suffisantes et qu’il faut radicalement changer de logiciel.

Alors qui n’a pas écouté l’autre ?

Maintenant, nous sommes élus et c’est notre rôle de participer aux décisions, même si cela ne plaît pas !

Si nous ne voulons pas qu’un jour la génération qui nous succédera au sein des assemblés ne dise de nous que nous n’avons rien fait, nous devons changer.

Voici le message reçu:

« Je suis convaincu que ce n’est pas le sérieux de vos interventions ou propositions qui pourra forcer son respect.

C’est une posture adoptée pour écraser toute opposition et nier toute proposition nouvelle.

Discréditer la personne discrédite ses propos et inversement.

Ainsi garde-t-il la main mais surtout il fait la démonstration qu’il n’a nullement l’intention d’écouter, de travailler de façon constructive en dehors de sa majorité … pour autant que celle-ci ait un espace de discussion.

Vous êtes des élus comme lui.

Votre parole d’élu doit être respectée tout autant que votre personne. Il est des façons de montrer ou démontrer des erreurs sans passer par la dérision, le cynisme, l’humiliation ou l’insulte. Ne lui laissez pas cet espace.

Exigez le respect et le débat sur la base de la démonstration et de la réfutation.

Il y va de votre crédibilité sur le dossier en cours mais également en tant qu’opposition pouvant un jour diriger.

Ne laissez pas s’abîmer la démocratie. Bon courage dans cet exercice qui demandera certainement beaucoup de persévérance. »

« Vous n’écoutez pas »

1 commentaire

Nos interventions en conseil communautaire. - Les Robin.e.s · 7 février 2021 à 18 h 08 min

[…] Vous pouvez aller voir l’article : De la notion de démocratie en conseil communautaire. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.