Pour la seconde fois cette année, les commerces indépendants de proximité doivent fermer du jour au lendemain alors que les grandes surfaces restent ouvertes. A l’approche des fêtes de fin d’année, cette distorsion de concurrence est inacceptable. Nous demandons donc à M. Mouly de réagir promptement et nous lui proposons plusieurs actions concrètes :

  • Organiser une réunion en visioconférence avec les élus et les commerçants pour réfléchir à une stratégie commune.
  • Annoncer la mise en place d’une nouvelle enveloppe Keetiz pour soutenir uniquement les commerces fermés ou privés d’une partie de leur clientèle pendant le confinement (et non les grandes enseignes) et ce, dès leur réouverture virtuelle ou réelle. Objectif : encourager les clients à attendre et à ne pas se fournir sur Amazon.
  • Accompagner les commerçants dans la mise en place d’une plateforme commune de commande et de livraison (évidemment écolo). Pour les commerces non alimentaires, la création d’un planning partagé pourrait permettre aux clients de prendre rendez-vous pour venir en boutique (comme pour les médecins).
  • Les marchés de plein air sont ouverts. Profitons-en pour proposer aux commerçants des stands de vente, de dépôt ou a minima un lieu d’information physique grâce auxquels ils pourraient communiquer (numéro de commande, lieu d’approvisionnement, etc).
  • Proposer des aides directes (pour les loyers notamment).

En outre, Monsieur le Maire pourrait demander à Madame la préfète de statuer pour que les grandes surfaces (particulièrement nombreuses à Narbonne) ne puissent vendre que des produits alimentaire ou de première nécessité.

Enfin, la fermeture des parcs n’est pas exigée à l’échelle nationale, pourquoi les fermer à Narbonne ? Nous demandons à Monsieur le Maire de conserver ouvert les parcs et jardins, en particulier dans le centre historique où les habitants (et leurs enfants) ne possèdent pas d’espace extérieur et ne peuvent avoir accès à aucune nature dans un rayon d’un kilomètre.

Catégories : Presse

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.