Une liste écologique pour les municipales de Narbonne de 2020 soutenue Europe-Ecologie-Les verts. Les Robin.e.s ne verdissent pas artificiellement leur programme : elles sont persuadées que l’écologie peut être le pilier central d’un projet municipal novateur, apportant bien-être, emplois, lien social… et ce petit grain de folie qui permettra à notre ville de prendre de l’avance sur les enjeux d’aujourd’hui comme sur ceux de demain.

Nos premières propositions :     

Une ville qui anticipe :

  • Protection de la biodiversité et des milieux naturels : 0 artificialisation nette.
  • Végétalisation de la ville (permis de végétaliser, « pocket gardens », arbres, arches végétales et jardins partagés). Lutte contre les îlots de chaleur.
  • Sobriété énergétique (isolation, éclairage, énergies renouvelables)

Une ville qui crée :

  • Mise en place progressive d’un revenu de solidarité grâce aux économies d’énergie, pour que chaque habitant qui en aurait besoin ponctuellement ou plus durablement puisse s’émanciper et ne plus subir la fatalité.
  • Une commande publique responsable qui prend en compte l’urgence climatique et sociale.
  • Des réponses locales aux problématiques locales : soutien aux porteurs de projets locaux et éco-compatibles au travers d’une ou plusieurs SCIC – expérimentation du territoire 0 chômeur – partenariat avec les chercheurs.
  • Vers plus d’autonomie alimentaire : création d’une ceinture verte
  • Une cuisine centrale et une restauration bio, moins carnée, sans plastique et en circuit-court pour tous et en conservant les tarifs sociaux.

Une ville qui protège :

  • Création d’un Institut éco-citoyen pour la connaissance des pollutions (suivis air, eau, sol et santé) impliquant les citoyens et les scientifiques.
  • Un objectif 0 plastique en ville et un vrai travail sur la réduction/valorisation des déchets
  • Un centre de santé communal avec 3 médecins.
  • Des écoles rénovées, isolées, végétalisées et soutenues. Une carte scolaire repensée pour favoriser plus de mixité et de proximité.
  • Le retour d’une vraie police de proximité.

Une ville qui vit :

  • Un plan mobilité pour désenclaver les différentes parties de la ville et promouvoir les déplacements doux – gratuité des bus – création de pistes cyclables protégées et de parkings périphériques.
  • Une soirée par mois dehors (ouverture des jardins, lieux publics/musées/bars/guinguette).
  • Une citoyenneté repensée pour permettre un vrai dialogue avec les Narbonnais au travers d’un forum citoyen annuel.
  • Un atelier pour les artistes locaux et invités au musée lapidaire.
  • Exploiter de la position stratégique de Narbonne avec notamment la rénovation du Palais du travail (plateforme de salles présentant les ressources privées ou publiques de la ville)

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.