Ce comité de suivi se réunit en moyenne trois fois par an. Sont présents les acteurs et financiers qui interviennent sur le site (le conservateur, le PNR, l’ONF, le Conservatoire du littoral, le département, la région, les élus de Port la Nouvelle et le président ou vice président du PNR, si j’oublie personne)

Co-gestion

Nous avons parlé, ici aussi, du départ de la ville de Port la nouvelle comme Co-gestionaire de la réserve. Particulièrement les sujets de l’entretien forestier, du gardiennage du WE, des exercices d’évacuation de l’île, du petit et gros matériel appartenant à la ville, des clefs d’accès ou de la maintenance du pont roulant, mais également l’accueil estival du public (saisonniers).

Refuge du littoral

la première tranche des travaux du futur refuge du littoral est terminée. Il faut maintenant choisir le mode de gestion futur (DSP ou gestion directe)

la région va mettre en place un stage de niveau master 2 « comment développer une activité dans un espace naturel »

Un point de friction important entre PLN et le conservatoire du littoral est l’accès à l’ île. En effet la ville préfère (et même impose) une passerelle alors que le CdL et la région voudraient un pont mobile.

Chasse

J’ai appris avec surprise que la réserve était chassable en particulier sur les anciens salins, sur la plage, mais aussi sur l’île pour des « battues administratives » aux sangliers et qu’il fallait donc, renouveler la convention cynégétique.

la requalification hydraulique et paysagère des anciens salins 

Les anciens salins de Sainte-Lucie font depuis 2018 l’objet d’aménagements visant à remettre en eau leur partie sud pour favoriser la nidification d’espèces d’oiseaux menacées sur le littoral. Ces travaux consistent en la réhabilitation d’une circulation hydraulique pour pouvoir gérer les niveaux d’eau et améliorer les conditions d’accueil de ces oiseaux.

Les aménagements hydrauliques devraient être fonctionnels en 2021.

Le financement est assuré dans le cadre des mesures compensatoires au projet d’ agrandissement du port de Port La Nouvelle.

Le scénario retenu pour la mise en eau prévoit une prise d’eau dans la Robine (déjà réalisée). Les études de qualité de l’eau semblent cependant présenter un risque d’eutrophisation et de pollution aux métaux lourds.

Plan de gestion

Ce Plan prévoit la remise en eau et la gestion hydraulique de la partie sud des anciens salins (gestion des niveaux et suivi de la qualité de d’eau, nidification, etc.)

Le suivi de la dynamique littorale et des milieux naturels de leur partie nord, des travaux forestiers sur l’île en faveur de la biodiversité, de la qualité des paysages et de la prévention des risques d’incendie

Enfin il s’agira d’ accompagner la 2ème tranche du projet de valorisation du Domaine de Sainte-Lucie.

Vélos à cartouche d’hydrogène

Mais que dire sur cet investissement de deux vélos ? pour être gentil, je peux juste dire qu’il me rend perplexe!


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.