Lors d’un des premiers conseils municipaux, j’ai été nommé représentant de la ville de Narbonne à Alenis… Si je savais que c’était une société d’aménagement (pour ne pas dire de bétonnage) du grand Narbonne, que c’était la société qui s’occupait des berges de la Robine, de la zone sud commerciale de Narbonne (ZI la Coupe), du parc d’exposition de Narbonne. Je n’en savais en réalité que très peu et aucune information sur la gouvernance, les projets, les rôles, le fonctionnement.

Par exemple, lors d’un conseil communautaire nous avons été invité à voté le salaire de son PDG !!!! Qu’est ce que cela voulait dire ? C’est un élu, Monsieur Aldebert (maire de Vinassan), est il payé par le grand Narbonne ?, pourquoi est ce un maire qui est PDG ? pourquoi vote t’on son salaire maximum ?…

Les fonctionnements administratifs sont complexes et peu ou pas expliqués lors des prises de fonction et encore moins aux citoyens.

Nous avons eu avec Viviane un rendez vous avec Monsieur Aldebert, président directeur général qui nous a expliqué. Puis j’ai eu ma première réunion du conseil d’administration.

Je vais tenter à mon tour de vous faire un résumé.

Mais avant je vais me demander qu’elle peut être la place d’un élu écolo dans un conseil d’administration d’une  société comme celle ci.

Tout d’abord ce sont des dossiers complexes et souvent lourds, ma première impression : « mais dans quoi je m’embarque ? », « c’est quand même des réalisations qui ne me font pas rêver, des aménagements souvent loin de mon idéal de ville »…

Et puis je me dis que j’ai été élu par des narbonnais qui ont voulu donner une place à une vision plus écologique de la ville, alors mon « boulot » (non rémunéré je le rappelle) ce sera ça, insuffler cette vision partout ou l’on siège et rendre compte, voter pour ou contre suivant les projets, apporter une autre vision.

Lors du premier conseil d’administration deux sujets opérationnels ont été abordé :

  • Les études techniques et la construction d’immeubles d’habitation sur le site de la polyclinique de Narbonne, il a été abordé, intégration au quartier et la réflexion sur les accès (dont les « doux »)
  • une participation d’Alenis (10 %) à la future concession port de pêche et de plaisance de Port la Nouvelle (Ici Monsieur Martin, bien que ce ne soit pas le sujet, a défendu bec et ongles l’évolution du port en le montrant comme un port développement durable (sic)!

Maintenant un peu de présentation :

ALENIS est une SEM, une Société anonyme (SA) d’ Économie Mixte existant depuis 2012, d’une fusion de deux SEM (Sena sud dont le président était Tristan Lamy et Sepomed (Port la Nouvelle)

Les actionnaires sont (environ) à 59 % le Grand Narbonne et la ville (42% +17%), Port La Nouvelle et l’ agglo de Carcassonne (5%+5%), les chambres consulaires (17% : Chambre du Commerce et de l’Industrie+2 % Chambre des Métiers ) et établissements bancaires (12 %)

Pour la Gouvernance : 1 PDG dans un bureau stratégique (10 membres, 7 administrateurs et 3 techniciens) : Messieurs Aldebert (PDG), Clergue (Narbonne), Heras (Grand Narbonne), Martin (Port la Nouvelle), Caizergues (CCI), Vera (CMA) et Garros (banque). Techniciens : Teixera (Directeur), Lenoir (DGS grand Narbonne) et UNE femme (parité !) Véronique Poutas (CCI)

Un conseil d’administration de 18 personnes dont 13 pour les collectivités territoriales, (c’est ici que je suis élu)

Monsieur Aldebert, est le PDG, il est payé par Alenis, la collectivité (grand Narbonne décide de son salaire maximum, fixé à 75000 euros annuel charges comprises)

Ce qui est compliqué à comprendre, (parceque quelquefois très impliqué l’un dans l’autre) c’est qu’ Alenis a des clients publics et privés et que la société peut être : 

  • Mandataire pour la construction d’équipements ou d’immeubles dans le public ou le privé.
  • Investisseur dans le privé pour elle même ou pour un tiers : réseau de chaleur et de froid de la ZAC Pôle santé de Montredon, logements sociaux à Saint Germain (vers entrée sud autoroute), Alpagel à Coursan, hôtel d’entreprises à la coupe…
  • Prestataire de service (études et maîtrise d’ouvrage) public ou privé (Gendarmerie à Vinassan, ZAC des Cabanes à La Palme, maison pluri professionnelle à Fitou…)
  • Concessionnaire dans le public :
    • aménagement urbain : ZI de la coupe, Parc méditerranéen de l’ innovation, ZAC le Castellas, pôle santé (Montredon), ZAC de la Robine
    • délégation de service public : Parc des expositions

Pour la vision d’Alenis même je vous invite, si vous avez envie, à regarder leur site. http://www.alenis.fr/fr/qui-sommes-nous/

Prochain Conseil d’administration, lundi 9 Novembre, je n’ai pas encore l’ODJ.

Catégories : Carnet d'élu.es

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.