Dimanche 27 septembre – Grâce au score obtenu lors des élections municipales,  les Robin.e.s disposent de 5 grands électeurs qui, ce dimanche, se sont rendus à la préfecture de Carcassonne pour élire les futurs sénateurs. A quoi ça ressemble ? A une élection classique à quelques détails près.

D’abord, les grands électeurs ont l’obligation d’aller voter, sans quoi ils doivent s’acquitter d’une amende de 100 euros. La méthode est efficace : c’est la première fois dans ma vie d’électrice que je signe une feuille d’émargement pleine.

Ensuite, les deux tours du scrutin s’effectuent dans la même journée, le premier tour le matin, le second l’après-midi. Du coup, dans l’entre-deux tours, les rues, les bistrots ou les restaurants de Carcassonne sont farcis de politiques de tous bords. L’occasion de rencontres improbables.

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.