Jeudi 10 septembre à 18h : Deuxième réunion du SMDA. Comme je suis là pour bosser, eh bien j’ai décidé de proposer ma candidature pour le bureau et/ou pour être déléguée à la CLE du SAGE. L’appellation de cette dernière commission est poétique, propice à quantité de jeux de mots, mais ce n’est pas pour cela qu’elle m’intéresse. La commission locale de l’eau (CLE) du schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) est parfois surnommée comme « le petit parlement de l’eau ». On y parle qualité, distribution des ressources en eau et protection des milieux aquatiques. Cette prérogative est aussi listée dans les statuts du SMDA même si, de ce que j’ai cru comprendre lors de la première réunion, elle y serait très secondaire. D’où mon intérêt pour le SAGE.

A l’entrée, M. Pociello m’arrête. Il me parle de la commission d’appel d’offre du SMDA. Il veut savoir si cela peut m’intéresser. Je lui réponds que cela dépend de l’élection de ce soir. Il semble interloqué. J’apprends que le bureau est déjà ficelé, et qu’a priori, cela n’a pas été de la tarte car il voulait respecter les équilibres. Pour y entrer, il aurait fallu que je me signale avant. C’est ballot. En l’état, je n’ai aucune chance d’être élue. Idem pour la CLE du SAGE où il n’y a qu’un représentant déjà désigné. A défaut, il me propose d’être membre associée. Je pourrai participer au bureau sans avoir le droit de vote. J’accepte.

Dans la foulée, les élections des vice-présidents, du bureau et des délégations se déroulent à main levée, sans surprise ni rebondissement. Pour le Grand Narbonne, c’est M. Belart qui prend la vice-présidence et la délégation à la CLE du SAGE. Dans les décisions diverses, on notera une modification des statuts pour faciliter le rachat de « petites parcelles » nécessaires à la réalisation des grands travaux. Le montant des indemnités est voté : 1 378 euros pour le président ; 689 euros pour chaque vice-président. Une journée de formation des représentants au SMDA est prévu courant octobre. On vous racontera.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.