Les Robin.e.s étaient en face des halles pour prendre la tension des narbonnais, une attention pour les écouter et partager notre projet écologique et solidaire.

Un bénévole en asso sportive :  » Le gros problème ce sont les équipements sportifs qui sont dans un état pitoyable, mal isolés et sans chauffage. On dirait qu’il n’y a aucun investissement dans les gymnases. Avec l’Aréna qui va nous coûter 500 000 euros par an pendant des années et ce qu’on a donné pour Maître Gims, on aurait pu faire des choses… Les choix, c’est  souvent au détriment du périscolaire. Il faut investir dans les structures qui accueillent tous les jeunes sportifs qui sont souvent encadrés par des bénévoles. »

A., Enseignante : « Les pistes cyclables sont à améliorer. La nouvelle piste : rue de la parerie, c’est vraiment un concept très original… C’est la mort du cycliste! Je ne veux pas renoncer aux déplacements à vélo et il y a une véritable éducation à faire. Cela doit passer par les enfants, dès le plus jeune age, en tout début de scolarité, en continu et en partenariat avec la mairie. »

H., Thérapeute : « Plus d’espaces verts, ça manque le vert! J’adore cette ville mais ici, il n’y a rien pour les jeunes, les ado. J’aimerais un lieu de rencontre inter-disciplinaire qui soit accessibles aux 11/18 ans ; des lieux dans chaque quartier accessibles à tous, avec des animateurs, des intervenants et des propositions adaptées à leurs centres d’intérêt. Les jeunes doivent pouvoir se retrouver autre part que dans la rue, ils s’ennuient et restent sur leurs écrans. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.