Aujourd’hui, les Robin.e.s sont allé.e.s à la rencontre des habitants du quartier Saint Jean Saint Pierre. Nous avons été formidablement bien accueillis autant par les marchands que par les narbonnais. Autour d’un thé ou dans le marché, nous avons écouté les gens. Ils ont évoqué des problèmes de sécurité et d’injustice. Les Robin.e.s feront tout pour réduire les injustices territoriales, sociales et sécuritaires dont vous avez témoigné. Merci pour l’accueil et le partage des idées qui consolident notre projet écologique, solidaire et sincère.

Quelques témoignages recueillis …

P., 53 ans, sympathisante TCNA :  » Les pistes cyclables sont trop dangereuses. J’habite vers Baliste et je voudrais venir à vélo au centre ville pour travailler mais il n’y a rien pour sécuriser mon vélo sur mon lieu de travail. Alors je viens en voiture, mais c’est la galère pour se garer et l’abonnement est très cher pour ceux qui n’habitent pas le centre-ville. »

J., habitante du quartier Saint Jean Saint Pierre, ATSEM à la retraite : « Il faudrait mieux nettoyer la ville. Le trottoir, avec l’arrêt de bus devant chez moi, est très sale. Il faut plus de poubelles et c’est partout pareil dans le quartier. Il faut des repas bio et du local dans les crèches et les écoles. Le quartier manque de terrain de jeux et d’espaces verts pour les petits. Il faut arrêter de bétonner. J’aimerais me sentir plus en sécurité »

S., habitant du quartier Saint Jean Saint Pierre :  » Ici le problème c’est l’hygiène, les poubelles et les déchets. Dans les HLM, certains ont des gros chiens; ils font dans les escaliers et le nettoyage n’est pas toujours fait. Ici, c’est la misère masquée. On croit que les logements sont beaux mais à l’intérieur c’est la misère, il y a des moisissures dans mon appartement. Quand on demande des travaux, personne ne répond. Il y a des épaves en bas des immeubles et beaucoup de bruit la nuit. J’ai une fille et j’aimerais bien partir… On est délaissé et quand il y a des problèmes, les vieux du quartier nous demandent d’intervenir, de faire les médiateurs… »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.